Tout savoir sur l'examen TAXI / VTC / MOTO TAXI
4 octobre, 2021 par

Comment m’inscrire à l’examen du TAXI/VTC ?

Pour exercer la profession de conducteur de taxi ou de voiture de transport avec chauffeur, vous devez valider un examen comprenant une épreuve d’admissibilité et une épreuve d'admission.

Pour vous inscrire à l’examen, créez votre compte en ligne sur EVALBOX en suivant le lien ICI. Ou en cliquant directement votre région sur cette carte.

Vous devez joindre vos pièces justificatives directement en ligne ► liste des pièces à télécharger.

Attention : Ne mettre que les originaux. Les photocopies déchirées seront automatiquement refusées.

Pour les candidats se présentant à l'ensemble des épreuves d'admissibilité et à l'épreuve d'admission :

- 206 € d'inscription aux 7 épreuves théoriques d'admissibilité et à l'épreuve pratique.

- 101 € d'inscription à une 2ème ou 3ème une présentation à l'épreuve pratique d'admission.

Quelles sont les conditions pour passer l'examen de taxi/VTC ?

Pour s'inscrire à l'examen TAXI/VTC, le candidat doit être : 

  • Européen ou avoir un titre de séjour lui permettant d'exercer en France.

  • Titulaire d'un permis B depuis au moins 3 ans et non soumis à une période probatoire.

  • En capacité physique de devenir chauffeur professionnel.

Quels sont les modules d’examens pour avoir le Certificat de Capacité Professionnelle ?

L’examen se décompose en deux types d’épreuve :

Des épreuves théoriques, sous la forme de questions à choix multiples et de questions à réponses courtes ;

Une épreuve pratique consiste en une mise en situation pratique de réalisation d’une course de taxi ou d’une mission de transport en voiture de transport avec chauffeur.

Les modules théoriques communs d’admissibilité sont les suivants : 

A/ Réglementation du transport public particulier de personnes (T3P) 

B/ Gestion 

C/ Sécurité routière 

D/ Français 

E/ Anglais 

Les modules spécifiques d'accès à la profession de conducteur de VTC sont les suivants : 

F/ Développement commercial en gestion propre à l’activité VTC 

G/ Réglementation nationale spécifique de l’activité de VTC 

Les épreuves spécifiques d'accès à la profession de conducteur de taxi sont les suivantes: 

F/ Connaissance du territoire et de la réglementation locale 

G/ Réglementation nationale de l’activité taxis et gestion propre à cette activité 

En cas d'échec à l'épreuve d'admissibilité, le candidat devra se réinscrire sur la plateforme et s'acquitter de la totalité des frais d'inscription



L’EXAMEN

L’examen se décompose en deux types d’épreuve :

  • des épreuves théoriques, sous la forme de questions à choix multiples et de questions à réponses courtes ;

  • Une épreuve pratique consiste en une mise en situation pratique de réalisation d'une course de taxi ou d'une mission de transport en voiture de transport avec chauffeur.

Epreuves Théoriques : C’est les épreuves d'admissibilité et elles sont communes au métiers de Taxi et VTC : 

Thème de l'épreuve

Durée

A/ Règlementation du transport public et particulier des personnes

45min

B/ Gestion

45min

C/ Sécurité Routière

30min

D/ Capacité d'expression et de compréhension en langue française

30min

E/ Capacité d'expression et de compréhension en langue anglaise (A2)

30min

 

Les épreuves spécifiques d'accès à la profession de conducteur de taxi sont les suivantes :

Thème de l'épreuve

Durée

F/ Connaissance du territoire et de la règlementation locale

20min

G/ Règlementation Nationale de l'activité de taxi et de la gestion propre de cette activité

30min


Les épreuves spécifiques d’accès à la profession de conducteur de VTC sont les suivantes:

Thème de l'épreuve

Durée

F/ Développement commercial et gestion propre à l'activité du VTC

30min

G/ Règlementation nationale spécifique de l'activité VTC

20min


Est déclaré admissible à l'examen le candidat qui a obtenu cumulativement :

- une note moyenne d'au moins dix sur vingt, calculée sur l'ensemble des sept épreuves d'admissibilité, pondérées de leurs coefficients respectifs ;

- une note d'au moins six sur vingt à chacune des épreuves A, B, C, D, F et G ;

- une note d'au moins quatre sur vingt à l'épreuve E.

Un candidat déclaré admissible peut se présenter trois fois à l'épreuve d'admission dans un délai d'un an à compter de la publication des résultats des épreuves d'admissibilité.

A/ Préparation et Réalisation du parcours

2 points

B/ Sécurité et Souplesse de la conduite ,et Respect du code de la route

10 points

C/ Qualité de la prise en charge de la relation client et capacité à apporter des informations à caractère touristique

5 points

D/ Facturation et utilisation des équipements spéciaux

3 points

Epreuves Pratiques :

L'épreuve pratique comprend une phase de conduite en circulation d'une durée minimale de vingt minutes, notée sur 20 points. La notation est effectuée selon les groupes de compétences suivants:

Pour l'épreuve pratique de l'examen d'accès à la profession de conducteur de taxi :

A/ Préparation et Réalisation du parcours

2 points

B/ Sécurité et Souplesse de la conduite ,et Respect du code de la route

10 points

C/ Qualité de la prise en charge de la relation client et capacité à apporter des informations à caractère touristique

5 points

D/ Facturation et utilisation des équipements spéciaux

3 points

 

Pour l'épreuve pratique de l'examen d'accès à la profession de VTC :

A/ Préparation et Réalisation du parcours

3 points

B/ Sécurité et Souplesse de la conduite ,et Respect du code de la route

10 points

C/ Qualité de la prise en charge de la relation client et capacité à apporter des informations à caractère touristique

5 points

D/ Facturation et utilisation des équipements spéciaux

2 points

Est déclaré reçu à l'examen le candidat qui a obtenu une note d'au moins douze sur vingt à l'épreuve pratique.

Comment m’inscrire à l’examen du VMDTR ?

Comme le cas pour les examens du TAXI et VTC , pour passer l’examen VMDTR le candidat doit passer par une épreuve théorique et une épreuve pratique .

Pour réussir l’examen théorique VMDTR, une moyenne générale d’au moins 10/20__ est  obligatoire. Aussi, chaque épreuve est soumise à une note éliminatoire propre. 

Un candidat se verra éliminé s'il obtient une note inférieure à celle-ci.

Les résultats de l’examen VMDTR théorique vous seront communiqués par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA) dans les semaines qui suivent l’épreuve par mail et sms mais aussi en ligne sur  le site web de la CMA.

MCM ACADEMY propose une formation VMDTR d’excellence basée sur l'expertise de nos formateurs  et la dédication de toute l'équipe.

Epreuve Théorique :

A - Réglementation du transport public particulier de personnes : appliquer la réglementation spécifique du transport public particulier de personnes. 

B - Gestion : gérer économiquement, juridiquement et fiscalement une activité de conducteur de VMDTR. 

C - Sécurité routière : appliquer les règles du code de la route, d’entretien du véhicule et d’éco-conduite concourant à un transport en sécurité. 

D - Capacité d’expression et de compréhension en langue française, sur la base d’un texte de 15 à 20 lignes : communiquer efficacement avec le client dans le cadre d’une prestation de transport. 

E - Capacité d’expression et de compréhension en langue anglaise : dialoguer en anglais avec un client lors d’une mission. 

F- Réglementation spécifique à l’activité de VMDTR et règles de sécurité routière propres à l’usage de la conduite des motocyclettes. 

G - Développement commercial et prise en charge des passagers propres à l’activité de conducteur de VMDTR. 

Epreuve Pratique :

L’épreuve pratique d’admission consiste en une mise en situation pratique de réalisation d’une mission de transport en véhicule motorisé à deux ou trois roues. 

Elle a pour objectif d’évaluer la capacité du candidat à assurer, par sa conduite en circulation, la sécurité des passagers et des autres usagers de la route tout en proposant aux clients un service commercial de qualité. L’épreuve pratique comprend une phase de conduite en circulation d’une durée minimum de vingt minutes. Elle permet d’évaluer les compétences suivantes : 

A - La préparation et la réalisation du parcours : définir l’itinéraire adapté et effectuer le parcours. 

B - La sécurité et la souplesse de la conduite et le respect du code de la route : conduire souplement dans le respect du code de la route. 

C - La qualité de la prise en charge et de la relation client ainsi que la capacité à apporter des informations à caractère touristique : accueillir, prendre en charge le client et ses bagages, apporter des informations à caractère touristique. 

D - La facturation : facturer et procéder à l’encaissement de la mission. 

La totalité des compétences prévues en annexes I et II de l’arrêté du 28 février 2018 est évaluée. 

Modalités d'évaluation : 

Les sessions d’examens sont organisées par les chambres départementales de métiers et de l’artisanat . 

La certification est accessible en candidat libre ou à l’issue d’une formation dans un centre agréé, en présentiel ou à distance ou en mixte