Devenir Taxi conventionné
De quoi s'agit-il ? - Etapes à suivre
27 mai, 2022 par

 Comment devenir Taxi conventionné ? 

Êtes-vous à la recherche d’une source de revenu stable ? Le métier de taxi sanitaire permet de travailler à votre compte ou pour diverses plateformes. Le salaire moyen d’un taxi conventionné varie de 1700 € à 2200 €. D’ailleurs, ce type de véhicule de transport n’est pas uniquement limité au déplacement des patients. En effet, vous pourrez également exercer en tant que taxi conventionnel. En effet, pour un chauffeur de taxi, qui souhaite augmenter son revenu, il suffit de faire une demande d’agrément au niveau de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie pour devenir taxi conventionné Sécurité Sociale. Si cette opportunité d’affaires vous intéresse, sachez que le plus important est de passer l’examen de taxi pour obtenir votre carte professionnelle. Chez MCM Academy, nous vous proposons une formation taxi de qualité pour vous aider à réussir les épreuves nationales. De plus, nous vous aidons également à réaliser les démarches administratives pour pouvoir exercer rapidement comme chauffeur professionnel et taxi sanitaire. Ce guide est spécialement dédié à ceux qui souhaitent devenir taxi conventionné CPAM.

Taxi conventionné : De quoi s’agit-il ?

Suite à une prescription médicale, certaines personnes ont besoin d’un transport assis personnalisé. Toutefois, le TAP(Transport Assis Professionnalisé) est un service que seul un taxi conventionné CPAM peut offrir aux clients qui en ont besoin. Pour pouvoir exercer en tant que taxi sanitaire, il suffit d’être chauffeur de taxi classique depuis deux années et de déposer une demande de convention au niveau de la CPAM.

Taxi sanitaire : un véhicule de transport de personnes éligible au transport de certains patients

Le principal avantage de devenir taxi conventionné est basé sur la possibilité de transporter des clients classiques, mais aussi d’assurer le déplacement de certaines personnes qui ont besoin d’une assistance particulière, mais qui n’ont pas besoin d’une ambulance. Cette aide découle notamment d’une prescription établie par un médecin généraliste, un chirurgien, un spécialiste ou tout autre personnel médical. Ainsi, cela permet de toucher simultanément le marché du taxi et du VSL. Toutefois, le taxi conventionné est uniquement prescrit à des patients, dont l’état de santé autorise un transport sanitaire en position assise et ne nécessite donc pas de faire appel à un ambulancier. Ainsi, grâce à un agrément CPAM, un taxi médical peut transporter plus de types de clients et va bénéficier d’un temps d’attente réduit. Il a ainsi plus de chance d’augmenter son chiffre d’affaires par rapport à un chauffeur de taxi traditionnel ou un chauffeur VTC.

Quels sont les rôles et responsabilités d’un taxi médical ?

Pour le transport des personnes en bonne santé, et qui ne présentent pas de prescription TAP, un taxi conventionné propose les mêmes prestations qu’un taxi classique. En revanche, lorsqu’il est contacté par un client qui bénéficie d’une Prescription Médicale de Transport, il doit proposer des services spécifiques selon les conventions établies avec la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de son département. À ce titre, si vous avez décidé de devenir taxi conventionné, voici les attributions liées au métier :

  • Assister les patients avec PMT à se déplacer
  • Aider les clients à s’installer dans la voiture
  • Avancer la partie des frais de transport remboursés par la Sécurité Sociale
  • Garantir l’hygiène dans l’habitacle du taxi
  • Mettre une trousse de soins à la disposition des clients
  • Respecter les lois et les règles qui encadrent l’activité de taxi médical selon les normes en vigueur dans la région
  • Effectuer la mise aux normes du véhicule utilisé en tant que taxi sanitaire
  • Faire en sorte de bénéficier de la formation continue obligatoire.

Devenir taxi conventionné CPAM : Quelle rémunération attendre ?

Le tarif pouvant être pratiqué par un taxi conventionné varie en fonction de ses clients. En effet, un chauffeur de taxi médical aura à facturer ses passagers comme tous les autres taxis. En revanche, lorsqu’il a à assurer le transport assis professionnalisé des patients ayant une ordonnance PMT, il pourra basculer vers le tarif régi par les conventions de la CPAM de son secteur. Cela signifie que la facturation établie par un taxi sanitaire est soumise à des règles et ne peut pas être établie en toute liberté. Toutefois, compte tenu des services supplémentaires fournis par le chauffeur de taxi médical, le tarif d’un transport sous Prescription Médicale de Transport est plus élevé qu’un simple déplacement en taxi. Cela explique notamment pourquoi devenir taxi conventionné permet de multiplier les bénéfices.

Toutefois, sachez qu’un taxi médicalisé doit assurer une avance sur les frais de transport des patients. En effet, cette condition est stipulée dans les conventions de la CPAM. Cela découle notamment du fait qu’une partie des frais de taxi sanitaire est remboursée aux patients ayant besoin de TAP par la sécurité dans le cadre d’un transport assis personnalisé. Ce remboursement est équivalent à l’avance dont le taxi sanitaire a la charge. Ainsi, l’agrément de ce dernier lui permet de percevoir les remboursements dus à ses clients disposant de la PMT par la sécurité sociale.

Étapes à suivre pour devenir taxi conventionné

Pour pouvoir exercer en tant que taxi médical, il est essentiel de respecter certaines conditions et de suivre quelques étapes. En particulier, sachez que le métier de taxi conventionné est uniquement réservé aux taxis qui ont bénéficié d’un agrément de la Caisse Primaire de l'assurance Maladie. Cela signifie notamment qu’il est d’abord nécessaire d’obtenir une carte professionnelle de transport de personnes, en réussissant les épreuves théoriques et pratiques de l’examen de taxi. Dans cette optique, s’inscrire à une formation de chauffeur de taxi permet d’optimiser les chances de réussir l’examen pour devenir chauffeur de taxi.

Formation pour devenir chauffeur Taxi

L’inscription à l’examen national de taxi en vue d’obtenir une carte pro est libre. En effet, la chambre du commerce reçoit tous les dossiers d’inscription. Toutefois, sachez que les épreuves écrites de cet examen sont réputées pour être compliquées et sont d’ailleurs renforcées par un examen pratique. De plus, sachez que l’on n’a droit qu’à trois essais par an pour obtenir la carte professionnelle de taxi. Échouer revient ainsi à repousser la rentrée des revenus potentiels.

Pour optimiser les chances d’obtenir le certificat de capacité professionnelle, nous vous conseillons de suivre une formation spéciale taxi. Toutefois, le choix du formateur est aussi un facteur significatif quant aux résultats. Dans ce cadre, le mieux est d’opter pour une formation agréée. En particulier, MCM Academy est une plateforme de formation en ligne agréée par l'Etat, spécialisée dans les formations aux métiers de taxi, taxi moto et chauffeur VTC. Nos formations sont proposées pour préparer les épreuves de l’examen de taxi, mais aussi pour vous prodiguer toutes les connaissances nécessaires au métier. Dans ce cadre, nos cours à distance se composent de toutes les matières permettant de créer une entreprise de taxi :

  • Sécurité routière
  • Règlementation du transport public
  • Gestion
  • Règlementation départementale
  • Connaissance du territoire
  • Cours de français et d’anglais.

La formation MCM Academy est également conçue pour vous permettre d’apprendre à votre rythme. En effet, nos cours en ligne sont accessibles partout et à toute heure sous la forme de Live avec des experts et de vidéos interactives. Vous aurez aussi accès à des examens blancs et des exercices en QCM pour vous entraîner. Notre programme pédagogique vous permettra d’augmenter vos chances d’obtenir le certificat de capacité professionnelle nécessaire à l’exercice légal du métier de taxi conventionné, de VTC, de taxi traditionnel ou de taxi moto.

La formation agréée de MCM Academy vous permettra ainsi d’augmenter significativement votre taux de réussite à l’examen. D’ailleurs, réussir cet examen dès le premier essai vous permettra de ne payer qu’une seule fois les droits d’inscription à l’examen de taxi au niveau de la CMA.

Besoin d'une formation TAXI?

Inscrivez-vous à la formation   100% à distance de MCM Academy

JE M'INSCRIS

 

Obtenir une carte professionnelle de taxi et détenir un RDS pendant 2 ans

Après avoir réussi l’examen, vous obtiendrez votre certificat de capacité professionnelle. Celle-ci est à joindre à votre dossier de demande de carte professionnelle. Les experts de MCM Academy peuvent d’ailleurs vous accompagner durant ces démarches pour vous permettre d’obtenir rapidement votre carte professionnelle et choisir votre statut juridique. Toutefois, sachez qu’il est obligatoire pour les taxis d’avoir une autorisation de stationnement depuis 2 ans avant de pouvoir devenir taxis conventionnés. En effet, vous pourrez déposer votre demande d’agrément au niveau de la CPAM de votre région qu’après ce délai. Toutefois, attention, une condamnation de moins de 3 ans pour fraude à la Sécu est disqualifiant. Si vous êtes éligible, sachez que la procédure de conventionnement d’un taxi nécessite les documents suivants :

  • Numéro d’enregistrement au niveau de la CMA
  • ADS ou autorisation de stationnement exploité depuis 2 ans
  • Carte grise du taxi à conventionner
  • Photocopie de la pièce d’identité de l’exploitant
  • Carte INSEE à jour.