Comment devenir chauffeur privé en van ?
Critères, avantages et débouchés
6 juillet, 2022 par

Comment devenir chauffeur privé en van ?

Critères, avantages et débouchés

Alors que le transport VIP ne cesse de se populariser auprès des particuliers comme des professionnels, le métier de chauffeur privé lui aussi prend de l’ampleur. En effet, malgré la forte concurrence et les fortes pressions tarifaires, le secteur attire  depuis la création du statut de VTC en 2009 de nombreux entrants. Et plus particulièrement avec la montée en puissance des plateformes de mise en relation et la digitalisation.

Sans oublier la multiplication des applications de géolocalisation et de réservation.
Les nombreuses évolutions législatives et réglementaires ont également contribué à l’engouement pour ce corps de métier. Notamment en simplifiant l’accès au métier et le démarrage de l’activité. Conduire un PDG de multinationale à l’aéroport, conduire un couple de riches de boutique en boutique… Quels sont les différents avantages et débouchés de ce métier tout aussi glamour que contraignant ? Et comment devenir chauffeur privé en van ?

Secteur transport VIP : Avantages et débouchés

Si le taxi reste en pole position des moyens de déplacement le plus plébiscité, le transport VIP commence petit à petit à trouver ses adeptes. En effet, à l’heure où les imprévus font partie du quotidien de nombreuses personnes, ce service haut standing affiche une croissance exponentielle. En chiffres, le transport privé représente aujourd’hui 20% de la part de marché du transport. Il faut dire que le transport VIP a de quoi séduire avec son prestige et sa qualité de service irréprochable. 
Et comme dans tout secteur à fort potentiel, le transport privé attire également de plus en plus de personnes souhaitant réussir leur insertion professionnelle. Ceci en  raison de ses nombreux avantages. 
Tout d’abord, une fois la certification en tant que chauffeur privé en van en poche, vous n’avez pas besoin d’accomplir des démarches complexes et chronophages pour démarrer votre activité. 
Ensuite, le métier vous fait profiter d’une véritable indépendance en termes d’organisation. Vous pouvez non seulement choisir vos horaires. Mais aussi, la voiture que vous souhaitez conduire ainsi que vos dates de congés. Vous pouvez également choisir de travailler pour une entreprise ou devenir votre propre patron. 
Enfin, devenir chauffeur de taxest également plus avantageux en termes de rémunération. En moyenne, un chauffeur privé van débutant peut percevoir entre 1 500 et 3 500 € brut mensuels. Sans parler des généreux pourboires éventuels donnés par les clients qui peuvent augmenter considérablement les revenus.



un van pour VTC


Quels sont les critères pour devenir chauffeur privé en van ?

Comme la principale mission d’un chauffeur privé en van est d’assurer en toute sécurité les déplacements de ses clients, certaines compétences techniques, mécaniques sont requises. Sans compter sur un savoir-être irréprochable et des qualités humaines extraordinaires. Et cela, qu’il travaille pour son compte ou celui d’une entreprise. 

Ainsi, afin d’exercer en tant que chauffeur privé en van, vous devez non seulement faire preuve de courtoisie, de discrétion, d’une bonne capacité à entretenir votre outil de travail, mais aussi avoir un bon sens du relationnel. Mais, des prérequis sont également nécessaires. À savoir : 

● Être en possession d’un véhicule de moins de 6 ans avec une puissance d’au moins 120 chevaux.

●Disposer d’un permis B (européens ou avec équivalence délivrée par l’ANTS) en cours de validité et non probatoire depuis plus 3 ans.

● Ne pas faire l’objet d’une condamnation pour interdiction de gérer une entreprise ou à l’une des peines inscrites au bulletin n°2 du casier judiciaire.

● Maîtriser le Code de la route et les règles de conduite.

● Avoir de bonnes capacités de navigation.

Outre ses prérequis, une bonne maîtrise de la conduite et du Code de la route sont des éléments clés pour garantir la sécurité des passagers. Mais aussi éviter de prendre des amendes ou de se voir retirer des points sur le permis de conduire.

Par ailleurs, pour obtenir une licence VTC, il faudra préalablement réussir l’examen organisé par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) ou justifier d’une expérience de chauffeur professionnel de transport de personnes. Et cela, depuis au moins 1 an au cours des 10 dernières années. Il faudra également passer un examen médical auprès d’un médecin agréé par la Préfecture. Cet examen donne lieu à la délivrance d’une attestation d’aptitude physique par la Préfecture.

À noter que le métier de chauffeur privé en van nécessite de souscrire à deux types d’assurances :

Une assurance du véhicule couvrant le transport de personnes tarifé et une assurance responsabilité civile professionnelle.


van touristique à l'aéroport


Une formation est-elle obligatoire ?

Si le métier de chauffeur privé en van est accessible sans diplôme, une formation préalable est fortement recommandée. Et cela pour de nombreuses raisons. Entre autres, suivre une formation VTC vous permettra d’exercer votre métier en toute conformité et en toute légalité. Vous pourrez également devenir un véritable expert de votre domaine. 
Notons par ailleurs que comme n’importe quel chauffeur VTC, le chauffeur privé en van est tenu de suivre une formation de remise à niveau tous les 5 ans auprès d’un centre de formation habilité.

Comment choisir son van VTC ? 

Pour exercer votre métier de chauffeur de train dans les meilleures conditions possibles tout en garantissant un maximum de confort à vos passagers, il est primordial de bien choisir votre van VTC. Ce choix nécessite de prendre en compte différents critères de sélections : 

● Les options proposées
● L’aménagement intérieur
● La motorisation
● La hauteur sous plafond
● Le nombre de places