Comment devenir chauffeur professionnel VTC chez Uber ?
Définition - Conditions - Inscription - Différence entre chauffeur Taxi et VTC
4 novembre, 2021 par

Comment devenir chauffeur professionnel VTC chez Uber ?

Devenir un chauffeur VTC n’implique pas nécessairement de devenir un chauffeur Uber par extension. La carte professionnelle VTC a été conçue afin de correspondre à un statut professionnel défini, à savoir, une activité de transport de personne. Uber en revanche est une plateforme professionnelle à laquelle s’en remettent de nombreux chauffeurs suite à leur formation VTC.

Les services offerts par Uber sont innombrables et complètent habilement les services que sont susceptibles d’offrir les chauffeurs VTC.

Aussi, devenir chauffeur Uber implique de s’inscrire dans la logique d’une plateforme en ligne novatrice déjà utilisée par des centaines de millions de personne à travers le monde. Si vous n’avez encore conçu aucun plan de carrière et que vous souhaitez prochainement passer la formation VTC, pensez éventuellement à tenter la méthode Uber. Jamais alors vous n’aurez aussi bien mis à profit votre carte professionnelle VTC.

Car devenir chauffeur VTC, en plus de vous permettre de rendre vos services de transport plus complets que ceux proposés par les taxis, vous amènera à profiter des avantages de ce métier sans subir les inconvénients qui y incombent. Et cela, notamment grâce à l’entreprise Uber.

Besoin d'une formation VTC?

Inscrivez-vous à la formation 100% à distance de MCM Academy

JE M'INSCRIS

La définition d’un chauffeur Uber

D’un point de vue strictement juridique, le statut de chauffeur Uber ne renvoie pas vers une dénomination socio-professionnelle spécifique. Un chauffeur Uber n’est en fait qu’un chauffeur détenteur de la carte professionnelle VTC à s’être inscrit sur Uber pour profiter de ses services.

Car en effet, techniquement, un chauffeur VTC travaillant pour Uber n’est pas salarié de la plateforme Uber. Uber met en relation des chauffeurs VTC indépendants avec des clients inscrits sur son application moyennant un prélèvement sur chaque course. En un sens, faire partie de Uber en tant que chauffeur revient à figurer comme l’un des nombreux services disponibles sur un catalogue. Le client potentiel, inscrit sur la plateforme Uber, n’aura alors qu’à choisir le chauffeur qui lui plaît parmi ceux présentés.

Chauffeurs et clients sont inscrits sur Uber mais pas au même titre, évidemment. Un chauffeur titulaire de la carte professionnelle VTC possédera un compte spécifique à son rôle de chauffeur. Dessus y sera affiché le modèle de son véhicule, toutes les informations relatives à ses services, mais aussi des notes et des commentaires de ses clients.

Car en effet, Uber se veut une plateforme interactive où les échanges sont possibles. Grâce au système de votes, les chauffeurs sont ainsi encouragés à offrir la meilleure prestation possible à leurs clients. Les services sont alors personnalisés selon les chauffeurs VTC. Chacun ne fournira pas exactement la même prestation et, à ce titre, le confort de la course comme les prix pratiqués seront variables selon le chauffeur pour lequel vous opterez.

Uber aura alors permis de personnaliser à la demande un système de chauffeur VTC. Grâce à cette entreprise, devenir chauffeur VTC nécessite aujourd’hui d’être plus professionnel que jamais. Les détenteurs de la carte professionnelle VTC, au regard de leurs services proposés, valent aujourd’hui bien mieux que les taxis. Et le tout, pour un prix de course autrement plus modique, non sans compter la rapidité de leur intervention.

Un client de la plateforme Uber pourra ainsi se permettre d’être éminemment sélectif au moment de choisir son chauffeur. Il pourra choisir celui dont le véhicule lui convient le mieux, l’heure de dépôt - celle-ci devait être respectée à la lettre - ainsi que le prix convenant le mieux. Le client aura ainsi accès à un large choix de chauffeurs à sa disposition et pourra se faire une idée de leurs services en fonction de la note et des commentaires associés à leur compte.

En résumé, Uber propose les services de chauffeurs VTC indépendants pour personnaliser au mieux la course dont pourrait avoir besoin un client comme il propose les services de livraison à travers Uber eats.  ( Consultez cet article pour en savoir plus sur comment devenir livreur Uber Eats. ) 

chauffeur uber

Quelles sont les conditions pour devenir un chauffeur Uber ?

Beaucoup choisissent de devenir chauffeur VTC à la seule fin de devenir ensuite chauffeur Uber à plein temps, ou bien pour occuper un créneau dans la journée. Quelle que soit la motivation derrière son engagement, il est aujourd’hui très simple de devenir chauffeur Uber. Cela ne suppose aucune contrainte particulière. Vous pourrez même proposer vos services aux heures qui vous conviendront.

Mais pour bénéficier de tous les avantages de la plateforme et devenir chauffeur Uber, il vous faudra nécessairement répondre à certains critères avant de proposer vos services.

En premier lieu, et cela est évident, devenir chauffeur Uber implique au préalable de devenir chauffeur VTC. Il n’est pas possible d’exercer pour le compte de Uber sans avoir de carte professionnelle VTC et sans s’être enregistré auprès du registre VTC.

Une fois cette première étape remplie, vous serez tenu de créer votre propre entreprise. En effet, les services des chauffeurs Uber ne sont pas des prestations d’employés mais d’entrepreneurs. Vous devrez ensuite faire homologuer votre véhicule auprès d’Uber afin que celui-ci le recense et l’attribue à votre compte. En cas de changement de véhicule, vous serez alors tenu de faire les modifications qui s’imposent afin d’être en conformité avec votre compte chauffeur Uber.

Enfin, pour rouler dans des conditions optimales de sécurité au regard de la loi, devenir chauffeur VTC chez Uber impliquera de souscrire à deux assurances. Une assurance RC pro d’une part ainsi qu’une assurance circulation.

Dans ces conditions, alors, Uber confirmera votre inscription et vous permettra ainsi de proposer vos services sur sa plateforme. Votre véhicule sera bientôt convoité par de nombreux clients potentiels le temps d’une course. Enfin, votre formation VTC se rentabilisera comme jamais.

Comment s’inscrire chez Uber chauffeur ?

Afin de vous inscrire ainsi que votre véhicule sur la plateforme Uber chauffeur, il vous suffira en premier lieu de créer un compte chauffeur. Une fois ce dernier complété, vous devrez alors prendre rendez-vous auprès des professionnels de Uber.

Vous devrez ensuite attester de la détention de votre carte professionnelle VTC. Aussi, en plus de devoir respecter toutes les étapes précédemment rapportées pour devenir chauffeur VTC chez Uber, vous serez aussi tenu de devoir commander la signalétique VTC pour son véhicule. Ce n’est en effet qu’à cette condition que l’on peut devenir chauffeur VTC et être juridiquement confirmé comme tel.

chauffeurs uber

Quelle est la différence entre un chauffeur Taxi et un chauffeur VTC ?

Il n’existe à proprement parler pas qu’une seule différence entre un chauffeur Taxi et un chauffeur VTC. Une formation VTC, en premier lieu, ne prépare pas à la même réalité de conduite qu’un chauffeur Taxi. Les services, bien qu’ils paraissent analogues, sont en réalité très différents. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, de nombreux clients se tournent vers les chauffeurs VTC au regard des innombrables avantages-client que procurent la profession.

La différence de formation entre chauffeur Taxi et chauffeur VTC

Les deux formations nécessitent de devoir respecter certains prérequis. L’examen de chauffeur de Taxi est autrement plus astreignant que celui de chauffeur VTC. Et pour cause, la profession de chauffeur Taxi est extrêmement encadrée par la loi. De ce fait, de très nombreuses connaissances relatives au code de la route sont nécessaires pour exercer cette activité particulière.

Un chauffeur VTC, pour proposer ses services et mettre son véhicule à disposition de ses clients, aura besoin d’une formation équivalente à environ 250 heures. Bien que drastique, la formation VTC se repose davantage sur la conduite et vise à se montrer utilitaire avant d’être contraignante.

La question de l’Autorisation de Stationnement

Un chauffeur Taxi, avant de pouvoir proposer ses services, est autrement plus pénalisé que peut l’être un chauffeur VTC. Et pour cause, celui-ci est tenu de par la loi de bénéficier d’une Autorisation de Stationnement pour exercer son activité. Cette simple autorisation administrative, très longue à obtenir par la voie classique, coûte plus de 100 000 euros dans de nombreuses villes. Son montant grimpe alors jusqu’à 230 000 euros à Paris.

Un chauffeur Taxi, alors, commence souvent son activité en s’endettant considérablement. En revanche, devenir chauffeur VTC ne nécessite pas de posséder la moindre autorisation de cet ordre. Une fois la carte professionnelle VTC acquise et l’inscription sur le registre VTC formulée, il sera alors possible d’exercer la profession en tant qu’employé ou auto-entrepreneur. Ce qui, dès lors, attribue un très net avantage sur le statut de chauffeur Taxi. Si ce n’est des frais d’immatriculation à renouveler tous les cinq ans, ceux-ci se montant à 170 euros, devenir chauffeur VTC ne coûte que très peu d’argent. Même en comprenant les frais de la formation VTC préalable.

chauffeur taxi

La réglementation

Mais le plus net avantage d’un chauffeur VTC sur un chauffeur taxi repose notamment sur la déréglementation de son activité. Celui-ci peut ainsi intervenir n’importe où et n’importe quand dans le cadre d’une course à condition qu’il y ait eu une réservation préalable. Un chauffeur Taxi, lui, pourra être sollicité pour une course à un instant donné. Ce qui, pour autant, ne garantira pas son intervention prompte et immédiate.

Au regard des services proposés par chacun, devenir chauffeur VTC est préférable que de devenir chauffeur Taxi. Les contraintes y sont moins nombreuses et la flexibilité des services permettent ainsi de mieux profiter de la plateforme Uber.

Bénéficier d’une carte professionnelle VTC pourra être votre Sésame vers la fortune en vous en remettant à Uber. La plateforme vous mettra ainsi en relation avec une pléiade de clients potentiels. Il ne tient alors qu’à vous de proposer les meilleurs services qui soient pour être l’un des chauffeurs les mieux notés de la plateforme. Ce qui, alors, ne pourra que vous garantir un succès d’autant plus retentissant.